Souhaitez-vous faire des travaux d'isolation ? Demandez des devis gratuits.

Isoler un plafond : les points essentiels à retenir

Le plafond figure parmi les structures intérieures d’une maison nécessitant une isolation spécifique, afin de garder un confort thermique optimal au sein même de la pièce.

Pourquoi isoler un plafond ?

L’isolation d’un plafond constitue l’un des travaux essentiels dans l’amélioration de la performance énergétique d’une maison, aux côtés de l’isolation des murs et des combles de la toiture. Elle a ainsi pour objectif de réduire la déperdition de chaleur d’une pièce. En effet, 30% des déperditions énergétiques d’une chambre se déroulent au niveau du plafond. L’isolation du plafond contribue donc à la préservation du confort thermique en intérieur toute l’année. Ainsi, un plafond bien isolé permet de conserver la chaleur à l’intérieur de la pièce durant les périodes hivernales, tandis qu’en été, il empêche la forte chaleur extérieure de s’introduire au sein du bâtiment. L’isolation d’un plafond sert également à protéger les occupants de la pièce contre les nuisances sonores issues des étages supérieurs.

Quels matériaux choisir ?

Aujourd’hui, une grande variété de matériaux permet de réaliser l’isolation d’un plafond, que ce soit celui de la salle de bain design, de la cuisine, de la chambre à coucher ou du salon. Réputées pour leurs performances, les fibres végétales et minérales comme la laine de verre, la laine de roche ainsi que les fibres de bois ou les fibres de lin sont généralement installées au-dessus de faux plafonds. Il est également possible d’opter pour des matériaux synthétiques de type polystyrène expansé, polyuréthane ou polystyrène extrudé, ou des matériaux renouvelables comme le liège, la cellulose ou la perlite. En cas de doute, il est préférable de demander conseil auprès d’un professionnel certifié.

Bien installer l’isolant du plafond

La pose des isolants d’un plafond doit être effectuée avec soin. Il faut cependant noter que le choix de l’isolant idéal, des approches ainsi que les techniques de pose varient en fonction du plafond à isoler. La quantité de matière isolante à appliquer dépendra ainsi de l’espace disponible, que celui-ci soit créé ou dédié. Une quantité importante de matière isolante sera donc appliquée au-dessus d’un faux plafond ou sous un plafond rampant, comme celui des salles d’eau aux dimensions réduites privilégiant des meubles salle de bain discrets. Une quantité d’isolants réduite conviendra aux lambris de plafond, tandis que des plafonds sans structure se contenteront d’une faible quantité de matériaux aux propriétés isolantes.

Notre site Web utilise des cookies afin de nous aider à améliorer votre expérience du site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close